Les défis d'aujourd'hui : les années 2000

L'explosion technologique du nouveau millénaire a déclenché chez les consommateurs une frénésie de se procurer des appareils électroniques dernier cri pour une foule d'usages, dont les télécommunications et le divertissement à domicile, des appareils photo, des automobiles. La technologique électronique a acheté la liberté de faire des affaires à l'extérieur du bureau; cette indépendance a permis à des praticiens autonomes de travailler à partir de la maison. Cette liberté s'accompagnait toutefois d'une demande et d'une pression accrues exigeant des communicateurs qu’ils améliorent leur temps de réaction dans le cycle de nouvelles de 24 heures. Vers la fin de 2008, l'économie jadis florissante du Canada luttait pour maintenir sa vigueur et sa souplesse tandis que des inquiétudes à l'égard des systèmes financiers mondiaux, de la sécurité mondiale, des changements climatiques, des prix des aliments et du pétrole minaient la confiance des consommateurs. Aujourd’hui comme jadis, des compétences pour une communication claire, concise et efficace sont incontournables pour maintenir la prospérité; sans aucun doute, la société canadienne peut s'en remettre aux praticiens des relations publiques de la SCRP qui adhèrent à la devise agréé, expérimenté, encadré et formé professionnellement.

La SCRP enregistre APR/ARP comme marque de commerce en 1977 et adopte un mot-symbole pour ce titre en 2007.

Jalon 55
Déménagement du bureau national

2000: À l'approche de la retraite du directeur exécutif Arbo Mattila, ARP, la SCRP mandate Advantage Group de formuler des recommandations sur la gouvernance et la planification de la succession. Le conseil approuve un modèle de gestion d’association pour l'administration de la Société, et les bureaux sont transférés d'Ottawa à Toronto. Ruth Abrahamson (Base Consulting & Management Inc.) est nommée directrice générale intérimaire. Le modèle de gestion est modifié en 2002 et la membre de longue date de la SCRP, Karen Dalton ARP, CAE (Toronto), est nommée directrice générale, poste qu’elle occupe toujours aujourd'hui.

Jalon 56
Création de l'Alliance globale

2000: La SCRP devient membre fondateur de l'Alliance globale de gestion des relations publiques et des communications, sous la direction de l’ancien président national, Jean Valin, ARP, FSCRP. Cette alliance vise à unifier la profession, à élaborer et proposer des normes universelles et à veiller aux besoins de ses organisations membres. Elle met en place un code d'éthique global, l'évaluation comparative de l'agrément et des normes relatives au curriculum, en plus de créer un site Web et un bulletin d’information. En 2004, Jean Valin devient le premier Canadien à présider l'Alliance globale.

Jalon 57
Première chaire en relations publiques et communications commerciales

2001: Sous le leadership de Solange Tremblay, ARP, présidente du Comité des affaires universitaires de la SRQ (Québec) et de son président, Guy Litalien, ARP, la société participe à la création de la première Chaire de relations publiques au monde : la Chaire en relations publiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).  Dirigée par sa fondatrice et première titulaire, Danielle Maisonneuve, professeure de communication à l’UQAM, la Chaire devient rapidement une référence majeure tant dans le domaine de la recherche que de la pratique professionnelle.

Jalon 58
Un nouveau modèle de gouvernance

2003: Un groupe de travail sur la gouvernance est créé pour se pencher sur l'adoption d'un nouveau modèle de gouvernance du conseil d'administration. Ce groupe, doté d’un mandat de deux ans, dirigé par Richard Sparkes, ARP, FSCRP (Terre-Neuve-et-Labrador), Guy Litalien, ARP (Québec), Pierre Pontbriand, ARP, FSCRP (Ottawa), Grace Diffey, ARP (Hamilton), Colleen Killingsworth, ARP (Calgary), et Joan Yates, ARP (Île de Vancouver), formule des recommandations visant à améliorer l'efficacité du conseil d'administration, réduire les coûts et accroître l'envergure de l'organisation. Ces recommandations sont adoptées en 2005. La SCRP est aujourd'hui gouvernée par un conseil d'administration de 12 membres élus représentant les six régions du pays.

Jalon 59
Lancement d'un système de mesure des RP

2005: La SCRP met en œuvre, en partenariat avec NewsCanada, les Points d'évaluation des relations médias (PEM)MC, une nouvelle norme destinée à mesurer la couverture médiatique et le rendement du capital investi, élaborée par une équipe de praticiens dirigée par Pat McNamara, ARP, FSCRP (Toronto). Premier du genre, ce nouveau système est conçu pour permettre aux professionnels de la communication de mesurer, d'évaluer et de rendre compte des résultats de campagnes de relations médiatiques plus facilement. L'objectif principal consistait à mettre sur pied un système de production de rapports simple et normalisé susceptible d'être largement accepté et utilisé sans difficulté pour mesurer tout type de couverture journalistique.

Jalon 60
Le 60e anniversaire de la SCRP et la création de deux nouveaux prix

2008: Le 60e anniversaire, célébré sous la présidence de Mary Barker, ARP, FSCRP (Nouvelle-Écosse), lors de la conférence nationale, à Halifax, est marqué par la projection en grande première d'un film historique. D'autres projets sont également réalisés dans le cadre du jubilé de diamant : publication du présent livret décrivant les événements qui ont marqué les 60 ans de la SCRP; élaboration et diffusion d'un logo du 60e anniversaire ainsi que du slogan « agréé, expérimenté, encadré et formé professionnellement »; et conception et production d'une épinglette d’étain pour souligner l'occasion. En outre, la SCRP fonde le Prix « Mentor de l'année », remis en reconnaissance d'efforts exceptionnels d'un praticien des relations publiques agréé ayant servi de mentor de façon régulière et active auprès d’autres praticiens des relations publiques afin de les aider à faire progresser leur carrière. Le mentor de l'année incarne les qualités inhérentes au mentorat et le rôle essentiel qu'il joue dans l'avancement des relations publiques. Claudine Wilson, ARP (Ottawa), est la première lauréate de ce prix. Également créé en 2008, le Prix du président souligne l'excellence en gestion des relations publiques et des communications par un individu ne faisant pas partie de l'organisation. Ce prix est remis au général Rick J. Hillier, C.M.M., C.S.M., C.D.