Les années difficiles : 1980s

La maîtrise de l'inflation au moyen d'une réduction des dépenses de consommation et d'une restriction de la masse monétaire a entraîné une récession nationale au début des années 1980 et forcé les entreprises et les gouvernements à réduire leurs effectifs. La valeur du marché boursier a chuté et le taux de chômage a grimpé, tout comme la dette du gouvernement. Avant la fin de la décennie, une nouvelle taxe sur les produits et services a toutefois été imposée pour compenser le déficit fédéral, et la signature d'un accord de libre-échange nord-américain a insufflé un espoir nouveau d'une prospérité accrue au Canada. Les praticiens des relations publiques de tous les secteurs faisaient à nouveau l'objet d'une forte demande.

La couverture de la première publication historique de la SCRP, préparée pour notre 35e anniversaire depuis la perspective des sociétés locales.

Jalon 34
La réorganisation

1980: La croissance effrénée de la Société appelle une restructuration de la direction. Sous le président national Ronald Coulson, ARP, des résolutions de réorganisation sont adoptées lors de la conférence nationale de Vancouver. Un comité exécutif, composé d'un président, de deux vice-présidents, d'un secrétaire et d'un trésorier, en plus du directeur exécutif non votant, est formé par le conseil d'administration lors de l'assemblée annuelle de la Société. Le président sortant devient président du conseil, un poste nouvellement créé.

Jalon 35
Le livret du 35e anniversaire

1983: La SCRP célèbre son 35e anniversaire en commandant de ses sociétés membres un court historique, qu'elle reproduit dans un livret préparé par Fred Price, historien national de la SCRP (Ottawa). Lors de la conférence nationale, à Edmonton, le président national, Don LaBelle, ARP, annonce qu’un historique plus détaillé de la Société sera commandé. Les travaux sont entrepris par M. Price, mais celui-ci s’éteint avant de les achever. En 1983, la Société compte plus de 1 600 membres, dont plus de 450 sont agréés.

Jalon 36
Création du Prix sociétal de la SCRP

1983: Le Prix de performance remarquable est créé pour récompenser une contribution exceptionnelle à l'avancement de la SCRP par un de ses membres ayant pour effet de hausser le prestige de la Société aux yeux des Canadiens et du monde. Le premier lauréat de ce prix est Chris Ladd, ARP (Edmonton).

Jalon 37
La fusion des sociétés du Québec

1984: La SCRP-Québec, dirigée par Pierre de Montigny, et l'Association des Relationnistes du Québec (ARQ), dirigée par Nicole Blouin, s’entendent pour unir les deux organisations. Lors d'une assemblée extraordinaire tenue au cours de cette même « année de transition », les membres décident de rebaptiser la nouvelle organisation La Société des Relationnistes du Québec/Quebec Public Relations Society (SRQ), une société membre de la SCRP.

Jalon 38
La section « gouvernement »

1984: Au terme de travaux préparatoires approfondis, des membres possédant une solide expertise en relations gouvernementales fondent la section « gouvernement », avec l'appui du président national William Wall, ARP, et du conseil d'administration national. La nouvelle section élit Nix Wadden, ARP (Ottawa), comme premier président.

Jalon 39
Élaboration et surveillance de programmes d'études

1985: Le Conseil national d'éducation de la SCRP prépare la deuxième version de sa publication Recommended Standards in Education en réponse à l'expansion des programmes de relations publiques partout au pays. Les premières normes avaient été formulées en 1977 par Margaret Root, ARP (Halifax). L'initiative est dirigée par Barbara Sheffield, ARP (Toronto), Elizabeth Hirst, ARP (Québec), et Jon White, ARP (Nouvelle-Écosse). Les normes révisées servent aux sociétés régionales à préparer des curriculums en relations publiques et à surveiller le contenu des programmes dans les établissements d'enseignement. L'adoption de ces normes permet d'assurer que l'éducation formelle répond toujours aux demandes croissantes de la profession. En 1998, Merle Emms, ARP (Nouvelle-Écosse), prend la tête d'un comité chargé d’élaborer un programme d'études pour l'enseignement des relations publiques à l'usage de toutes les sociétés membres en vue d'appuyer les collèges et universités.

Jalon 40
Une plateforme de professionnalisme

1985: À la suite d'une étude nationale d’analyse du perfectionnement professionnel initiée par la SCRP-Nouvelle-Écosse en 1981 et réalisée par le Advanced Management Centre de l'Université Dalhousie de Halifax en 1982, Roselle Green, ARP (Nouvelle-Écosse), est invitée par le conseil d'administration national à approfondir la notion de perfectionnement professionnel. En 1985, elle rédige un document de travail intitulé Putting the Needs Analysis to Work in 1985 and Beyond, qui définit les connaissances requises pour la pratique des relations publiques.

Jalon 41
La Bibliothèque nationale de ressources

1988: La Bibliothèque nationale de ressources est fondée au bureau national de la Société, à Ottawa; elle contient plus de 900 articles répertoriés, dont des demandes d'agrément et des candidatures pour des prix et d'autres documents pertinents. Les membres peuvent soumettre une demande pour emprunter ces ressources au bureau national. En 1993, la collection est transférée à la bibliothèque du Mount Royal College, à Calgary, où elle continue de s'enrichir chaque année. Les documents sont maintenant accessibles en ligne en version électronique.

Jalon 42
Le 40e anniversaire

1988: Cet événement mémorable est célébré le 7 juin au Westin Bayshore Inn, à Vancouver. Le président national Allan G. Sinclair encourage les membres à réfléchir à de nouveaux objectifs et buts. Des discussions sur une fusion entre l'IABC et la PRSA sont en cours et la SCRP met en place le groupe de travail Berger, composé de Alex Jupp, ARP (Toronto), et Luc Beauregard, ARP (Québec), pour étudier les conséquences potentielles pour la Société. Le groupe de travail sur les programmes d'études est préparé au cours de la même année. Le nouveau guide sur l'agrément s'avère un outil précieux, et on demande bientôt aux membres de reconfirmer leur adhésion au code d'éthique professionnelle de la Société.

Jalon 43
Création du prix Philip A. Novikoff

1988: À la mémoire du défunt membre de longue date de la SCRP, feu Philip A. Novikoff (Toronto), un nouveau prix est créé par son épouse Hilda pour faire progresser la profession et pour récompenser des services exemplaires et exceptionnels prolongés de la part d'un professionnel des relations publiques. Ce prix est attribué à un membre agréé qui, par sa pratique professionnelle et ses relations personnelles, a contribué à l'avancement de la profession au Canada. Louis J. Cahill, ARP, en est le lauréat en 1989.

Jalon 44
Les RP pour les RP

1989: Le président national John Francis, ARP, concentre ses efforts sur la création d'un programme de « RP pour les RP » en 1989-1990. Il se penche sur la valeur des relations publiques dans une présentation intitulée Beneath the Bottom Line, qu'il donne à divers publics du monde des affaires partout au Canada. En outre, il lance une campagne de promotion dans les principaux journaux du pays, où il annonce le leadership de la Société à l'échelle nationale et dans les sociétés régionales en vue de recruter de nouveaux membres.