Les années de développement : 1950s

Le baby-boom des années 1950 était porteur d'espoir pour l'avenir et a provoqué une explosion de possibilités dans tous les domaines. Le programme national de soins de santé a été mis en place, les affaires et l'industrie étaient florissantes, les produits de consommation se multipliaient, les secteurs de la fabrication et de la vente au détail créaient d'innombrables emplois et la télévision était le nouveau média de l'heure. Les communications des entreprises et des gouvernements nécessitaient le concours de compétences professionnelles, et les praticiens des relations publiques ont répondu à l'appel.

Couverture du premier magazine national de la SCRP, présentant la rue Ste-Catherine de Montréal en 1959.

Jalon 5
Premier prix de la SCRP

1952: À l'aube de 1952, le premier prix d'honneur récompensant une réalisation canadienne exceptionnelle dans le domaine des relations publiques est créé. Le président Gordon Hulme fait don du Trophée du Président, une sculpture montée d'une main tenant un flambeau, remise à un premier lauréat, John Heron de la Banque Royale du Canada de Montréal, le 19 juin.

Jalon 6
Fusion

1953: L'association de Montréal accepte désormais les conseillers en relations publiques, ce qui lui donne la possibilité d'unir ses forces à la PRAO. Le 6 février, une délégation de la SCRP (Montréal), dirigée par le président Stuart Richardson, composée de Leonard Knott, Duncan Campbell et Monty Berger, se rend à Toronto pour rencontrer le président de la PRAO, Ken MacGillivray, et les membres Bryan Vaughan, Jack Brockie et Jack Lawrence. Lors d'une assemblée extraordinaire tenue le 30 mars, une résolution entérinant la fusion des deux organisations est adoptée à l'unanimité.

Jalon 7
Première assemblée conjointe

1953: Le 14 mai, à l'hôtel King Edward de Toronto, les deux composantes fondatrices de la Société canadienne des relations publiques tiennent leur première réunion conjointe, coprésidée par le président MacGillivray de Toronto et le président Richardson de Montréal; une poignée de main symbolique échangée entre les deux hommes scelle l'union des deux groupes. Tous s'entendent pour affirmer que la nouvelle société nationale constituera désormais la seule organisation reconnue des praticiens des relations publiques éthiques et professionnelles, et qu'elle sera vouée à accroître le prestige et favoriser le développement des relations publiques partout au Canada.

Jalon 8
Première AGA de la Société nationale

1954: Tenue à l'hôtel Mount Royal de Montréal les 13 et 14 mai, la première assemblée annuelle de la nouvelle société nationale est ouverte par un mot de bienvenue prononcé par le premier président national, Jack Lawrence. Bien qu'il s'agit de la sixième assemblée annuelle de la SCRP (Montréal), les deux sociétés locales se réunissent pour la première fois comme membres de la nouvelle Société canadienne des relations publiques. Les membres présents à cette première AGA ratifient une nouvelle constitution et un nouveau règlement et étudient la possibilité de fonder de nouvelles sociétés locales à Ottawa, Windsor, Calgary, Vancouver et Victoria. Les partenaires fondateurs sont alors appelés SCRP-Montréal et SCRP-Toronto.

Jalon 9
Premières réunions avec la PRSA et l'IPRA

1955: La première réunion conjointe de la SCRP et de la Public Relations Society of America (PRSA) a lieu à Toronto en avril. Cet événement instaure la tradition de tenir une ou plusieurs réunions par année pour échanger des idées. Au cours du même mois, le président national Stuart Richardson représente le Canada lors de la fondation de l'Association internationale des relations publiques (IPRA) à Londres, en Angleterre.

Jalon 10
La Colombie-Britannique se joint à l'aventure

1956: Sous la direction de Dean Miller et Doug Smith, un premier geste officiel en vue de la fondation de la Public Relations Society of British Columbia est posé en mars 1955, par neuf membres clés de la fraternité des relations publiques de Vancouver, réunis pour lancer les pourparlers. En mai, Harold Merilees est élu premier président de cette organisation. Le 25 octobre 1956, à la suite de plusieurs réunions et consultations avec les praticiens de Victoria, une motion visant à rejoindre la SCRP est adoptée à l'unanimité et Don Carlson est élu président. La société de la Colombie-Britannique devient la SCRP-Vancouver en 1997, sous la présidente Deborah Skaey. Le 4 novembre 1982, à Victoria, la SCRP-Île de Vancouver se joint à la SCRP comme société locale, sous la direction de John Cox, son premier président.

Jalon 11
Expansion des Sociétés de l'Ontario

1956: Le 2 novembre, au Château Laurier à Ottawa, pour stimuler la formation d'une société locale à Ottawa, la SCRP tient une conférence nationale sur les relations publiques au Canada. À la suite de cet événement, la société d’Ottawa, nouvellement formée et dirigée par le président Harvey Adams, planifie la 9e assemblée annuelle de la SCRP et la programmation de la conférence nationale, qui a lieu à Ottawa les 9 et 10 mai 1957. Plus de 150 membres y participent. La société d'Ottawa est rebaptisée SCRP Ottawa-Gatineau en 2004. La Hamilton Public Relations Association opère de manière indépendante durant plusieurs années, avant de se joindre à la société de Hamilton en 1989, sous la présidence de Tim Tempest.

Jalon 12
L'Alberta se joint à la SCRP

1957: Lors de la première réunion officielle de l'Alberta Public Relations Society, tenue le 8 avril à Calgary, des discussions approfondies portent sur l'affiliation à la Société canadienne des relations publiques, en pleine expansion, par des villes de partout au Canada. Le sentiment national s'impose, et l'Alberta s’affilie et élit Tom Steele comme président de la SCRP-Alberta. Incorporée le 16 octobre 1958, la Société est rebaptisée SCRP-Calgary en 1962. La SCRP-Edmonton rejoint l'organisation nationale en 1964, sous la direction de Don LaBelle et de son premier président, Eric Young.

Jalon 13
Obtention du sceau d'incorporation

1957: Le 17 avril, la Canadian Public Relations Society Inc./La Société canadienne des Relations extérieures Inc. obtient un sceau d'incorporation et est constituée en organisme sans but lucratif incorporé. Le président national, Leonard Knott, ainsi que Louis Trudel et John Sheridan, tous de Montréal, font partie des signataires.

Jalon 14
Premier magazine national

1957: Le magazine national Public Relations in Canada est lancé en septembre; Bill Prentice (Toronto) est éditeur en chef et Ben Viccari (Toronto) est directeur général de la rédaction. Roy Cottier, également de Toronto, succède à M. Viccari en 1958. Le magazine devient le moyen de communication national indispensable à une SCRP dont la présence au Canada s'étend rapidement ainsi que pour les universitaires et les professionnels des affaires.

Jalon 15
Une pratique professionnelle

1958: Lors de la première Conférence canadienne sur l'éducation (du 16 au 20 février, à Ottawa), le Comité de la conférence, dirigé par le futur président national de la SCRP, George Lawrence, entreprend de susciter l'intérêt des Canadiens et d'informer ceux-ci sur les besoins actuels relatifs à la formation en relations publiques à tous les niveaux. Le président de la conférence, Kurt Swinton, louange les efforts de la SCRP et ajoute que les représentants de la SCRP ont rendu un précieux service non seulement à l'éducation au Canada, mais également à eux-mêmes à l'égard du développement futur de la Société. C'est lors de cette conférence que bien des non-initiés ont constaté pour la première fois ce dont les praticiens des relations publiques étaient capables ainsi que les services qu’ils rendaient à la communauté.

Jalon 16
Le Manitoba se joint à la SCRP

1958: Fondé en 1957 comme « club professionnel » accessible aux praticiens masculins seulement, le groupe des relations publiques du Manitoba vote pour devenir membre de la SCRP au terme d’un débat animé dirigé par William Neville et le président du groupe manitobain, Frank Spencer. Le 1er mai, 25 membres du Manitoba se joignent à l'association nationale sous le nom de SCRP-Manitoba.

Jalon 17
Le 10e anniversaire

1958: Sous la direction du président national J. A. Brockie, la SCRP célèbre son 10e anniversaire les 1er et 2 mai à l'Hôtel Le Reine Elizabeth de Montréal. La SCRP est la première association à tenir une conférence nationale au nouvel hôtel, et le président Brockie décerne une plaque portant le logo de la SCRP au vice-président de l'établissement Hilton, Donald Mumford, pour souligner l'événement.